Le Dieu du Carnage

carnagemai11

(Jouée le 12 et 13 février 2011 à La Chapelle)

Ferdinand Reille a attaqué Bruno Houillé à l’aide d’un bâton et lui a cassé deux dents au cours d’une bagarre après l’ école. Les parents du blessé ont convié ceux de l’agresseur à leur domicile afin de résoudre l’affaire avec civisme. Tout le monde est de bonne éducation et soucieux de faire preuve de tolérance… Mais bon, faut pas pousser le bouchon !

Finalement, les deux partis sont peu enclins au compromis. La conciliation tourne court. C’est la débâcle et de suffisances en coup bas, les « conciliateurs » ouverts et généreux ne parviennent plus à se contenir, les masques tombent et la courtoisie de façade se noie dans une mer de mesquineries….

L’auteur évoque avec jubilation nos paradoxes et les limites de nos discours éthiques et généreux ; petite scène de massacre ordinaire entre adultes civilisés, toute la force de la pièce réside dans sa capacité à rendre audible la vacuité du monde moderne. Un moment de théâtre drôle, cruel et jouissif.

Avec : Laurent Branchard, Marie-José Le Roux, José Calaforra, Chantal Papillon

Costumes Marta Mendina ; Régie : Manuel Gomez ; Mise en scène Raul Gomez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *