La Cantatrice Chauve

cantatrice

(Jouée le 22 et 23 mars 2014 à La Chapelle)

Ce monde où les conversations s’enchainent dans leur banalité puis où la logique est inversée est un monde finalement à l´envers, inquiétant. Cette angoisse évoquée par Ionesco peut être celle du spectateur, renvoyé à son propre quotidien, fait de conversations dont la banalité menace de découvrir des abîmes : sommes-nous des utilisateurs mécaniques du langage, des machines à parler sans fond ? L’utilisation que nous faisons de la logique n’est-elle qu’apparente ? Sommes-nous condamnés au soliloque ? Et puis, lorsque nous rions des personnages, n’est-ce pas de nous, que nous rions.Chacun de nous est menacé de devenir un Smith ou un Martin grotesque et fou.La pièce propose des enjeux véritables, une réelle interrogation sur le sens du langage et la place de l’homme dans un univers qui menace de se désunir, de perdre son sens et se vouer à l’absurde.

Avec : Chantal Papillon, Jésus Alfos, Jean-Paul Ranquet , Anna Souviron, Marie-Josée et Dominique Le Roux

Costumes Marta Mendina ; Régie : Manuel Gomez ; Mise en scène Raul Gomez

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *