Historique

L’âme du théâtre La Baraque, c’est Raoul Gomez Lavie.

Professeur d’art dramatique argentin, scénographe connu et reconnu à Madrid, où il a travaillé pendant 18 ans, il s’installe en 1991 dans la maison familiale de Bidos.

Dès son arrivée il propose à l’école St Cricq «de faire découvrir aux enfants, le monde du théâtre, clé de sa vie», à travers un atelier de marionnettes.

Les années suivantes, il étend son travail à d’autres écoles et au collège Tristan Derême.

Devant l’enthousiasme des «comédiens en herbes», « pour ne pas s’arrêter en chemin», et parce qu’il considère que «le contact avec le public est aussi important que la préparation de spectacles», Raoul décide de créer un théâtre pour «prolonger l’aventure».

C’est la naissance du Théâtre La Baraque en octobre 97, association gérée par un groupe d’amis. La municipalité d’Oloron qui la subventionne, lui propose alors un local. La salle est très vite restaurée, devenant ainsi un joli petit théâtre, accueillant et chaleureux.

Le Théâtre La Baraque, c’est une école. On y apprend le métier d’acteur, on y fabrique décors et marionnettes. Les élèves ont de 7 à 60 ans et il fait bon y travailler.

Le Théâtre La Baraque, agréé par l’Education Nationale, est présent dans les écoles, les collèges et lycées de la ville. (CEL, parcours culturels…). Le Théâtre La Baraque, c’est aussi une compagnie : deux comédiens professionnels (Raoul et Martha ) et un technicien (Julien) avec 2 créations: «La légende du chevalier et du dragon» et «Le conte de l’île inconnue».